Tarif : 120 euros

Pour les inscriptions au stage, contacter : Isabelle Trappo -

Tél : 07 81 06 01 26

ou mail cie.carnages@gmail.com

Nombre de participants : 10 minimum et 14 maximum

Lieu du Stage :

Chez la compagnie Carnages

Rue Claude Drivon 42800 Rive de Gier

DSC03564_edited.jpg

STAGE “Clown et Poésie”

avec Elisabeth Granjon (poétesse)

et Amandine Brenier (clown)

Samedi 4 février 2023 de 9h à 17h30

et Dimanche 5 février 2023 de 9h30 à 17h30

"La poésie, c’est être au monde avec intensité"

 

Main dans la main poésie et clown s’exaltent et nous entraînent vers des ailleurs intenses.

Quand l’esprit du clown s’active, il est en ébullition, et de lui peut s’échapper une forme de poésie. C’est son exploit.

Chacun de ses exploits est régi par un rythme et des règles qui lui sont propres.

Comment le mot va-t-il sortir ? Pourquoi le clown parle-t-il ?

A travers des improvisations, nous allons découvrir l’élocution spécifique à chaque clown.

Puis, nous allons la laisser se déployer tranquillement à la fois sur scène mais aussi avec un travail d’écriture à la table.

Nous aborderons le lien entre l’auteur et le clown: comment passer du plateau à la table pour écrire ? Mettre en mots ses émotions et les offrir à son clown. Trouver le rythme poétique de son clown et lui construire un nid de mots…

Quel que soit l’ordre des choses poésie et clown ou clown et poésie, la rencontre sera effervescente et portera sur l’essentiel. 

 

Il existe différentes catégories de personnes auxquelles on ne devrait pas permettre l'accès à ce cours ; parmi elles : ceux qui souffrent de solennité, les sérieux pathologiques, les
vaniteux qui possèdent tout le sérieux du monde, les adultes récalcitrants, les amers chroniques et les hypercritiques embrumés par le poids de leur intelligence.  Si certaines de
ces personnes arrivent à faire ce stage de clown, il est certain qu'elles vont s'en trouver très incommodées, ou très mal à l'aise, parce que nous allons beaucoup rire d'elles, car pour jouir de ce cours il est nécessaire d'accepter sa profonde bêtise, de retrouver la spontanéité et d'être capable de se libérer des cicatrices de la maturité.
La véritable question estsimplement de classifier moins et de s’amuser plus.

IMG_0513-02.jpeg
aldegani-pix-mardel-4.jpg

STAGE “le plaisir tragique du clown”

avec Gabriel Chamé Buendia

lundi 25 juillet au vendredi 29 juillet 2022

10h-17H30

"Pendant le stage de clown, on tentera de surmonter sa peur du ridicule,
découvrant ainsi son propre clown.

Le clown, c'est cette partie de chacun de nous, (son propre ridicule) qui fait rire, et émeut les autres. Ainsi, il est nécessaire de
s'abandonner à une authentique générosité.
Vouloir faire rire une audience, attendre avec joie sa réaction... personne ne rit; et voilà, le ridicule ça chatouille ! Une bonne expérience pour notre dignité ! La cacher, l'ignorer, ne servirait à rien, car qui vivra, verra et il faut passer par là pour qui veut faire rire.
Le clown sans savoir, sans comprendre, croit à tout en essayant de tout bien faire, d'une façon tellement positive qu'il reste en décalage par rapport à la société. Un anti-héros avec une naïveté et une simplicité qui lui permet d'avoir le regard mur et conscient de l'enfance.
Le stage de clown permet de rencontrer cette innocence.


 L`Acteur Clown. Le clown travaille avec la matière première qui nourrit le jeu: liberté, l'imagination dans le corps et la poésie. C'est un acteur instrumental, qui, connaissant ses
possibilités, opère sur la scène avec son propre univers, en percevant l'essence des personnages qu`il interprète.

Ainsi les grands classiques : Shakespeare, Molière, Tchekhov,
Beckett... seront enrichis grâce à son irrévérent manque de solennité.


Points de Travail.
* Recherche de son costume * La projection, impulse physique et psychique * Peur du vide *
Vulnérabilité * Etats et passions * Positivité extrême * Calme et complicité * Transpositions poétiques * Besoin tragique du clown * La pratique de l'improvisation est constante *